Portefeuille

RETOUR

SANTÉ ET SCIENCES DE LA VIE

Cystamine et analogues pour le traitement de la maladie de Parkinson

La maladie de Parkinson est une importante maladie neurodégénérative pour laquelle il n'existe aucun traitement curatif. Les options de traitement courantes servent à contrôler certains symptômes cliniques.

Prof Francesca Cicchetti et son équipe ont accumulé des évidences suggérant que la cystamine (et son métabolite cystéamine), une molécule anti-inflammatoire et anti-apoptotique, serait efficace dans plusieurs facettes de la maladie de Parkinson. Ils ont démontré que la cystamine et la cystéamine peuvent stopper ou renverser la neurodégénération dans un modèle animal induite par une toxine et que la cystamine peut traverser la barrière hémato-encéphalique, ce qui pourrait avoir des implications cliniques en raison de la rareté de molécules avec une telle propriété.

La cystamine est un inhibiteur de la tranglutaminase, une enzyme associée à la formation d'agrégats protéiques insolubles présents dans les cerveaux de patients atteints des maladies de Parkinson, d'Alzheimer et de Huntington.

Références

  • Cicchetti F, C Rouillard, and F Calon (2012-2017). Cystamine analogues for the treatment of Parkinson's disease. WO2012113079A1, CA2732440C, CN103442704A, AU2012220314B2, MX350195B, EP2678009B1, JP6000985B2, RU2630583C2. Assignee: Université Laval.

  • Bousquet M, C Gibrat, M Ouellet, C Rouillard, F Calon, and F Cicchetti. (2010). Cystamine metabolism and brain transport properties: clinical implications for neurodegenerative diseases. J Neurochem 114: 1651-1658.

  • Gibrat C and F Cicchetti (2011). Potential of cystamine and cysteamine in the treatment of neurodegenerative diseases. Prog Neuropsychopharmacol Biol Psychiatry 35: 380-389.

  • Tremblay ME, M Saint-Pierre, E Bourhis, D Lévesque, C Rouillard, and F Cicchetti (2006). Neuroprotective effects of cystamine in aged parkinsonian mice. Neurobiol Aging 27: 862-870.

Gso 10 358

Opportunitiés

Le Cystagon® (bitartrate de cystéamine) est vendu en Europe et aux États-Unis pour le traitement de la cystinose néphropathique, mais l'adhérence au traitement administré oralement est difficile en raison d'effets secondaires gastrointestinaux.

Ressources disponibles

Le laboratoire Prof Cicchetti est outillé pour effectuer l'évaluation in vitro, in vivo (souris et rats) et neurocomportementale de modèles de la maladie de Parkinson.