Nouvelles

RETOUR

Picture1
2019-07-02

RAPPORT ANNUEL 2018-2019 : Travailler ensemble pour générer de la richesse à partir des résultats de la recherche académique!

Rapport annuel 2018-2019

L’année 2018-2019 a permis de camper un modèle d’affaires renforcé pour SOVAR, représenté par trois piliers essentiels qui soutiennent la génération de richesse à partir des résultats de la recherche académique; le tout ancré dans un accompagnement spécialisé tout le long de la chaîne d’innovation et de démarrage d’entreprises.

Le premier pilier : les inventions

Au cœur de notre activité : les innovations issues de la recherche de pointe. Ici, nous sommes choyés. Nos commanditaires que sont l’Université Laval, le CHU de Québec, le CIUSSS de la Capitale-Nationale, l’UQAC, comprennent plus de 1 800 chercheurs et 12 000 étudiants de 2e et 3e cycles; ce qui représente 400 M$ d’octroi de recherche annuellement. Nous ne manquons donc pas de résultats de recherche à valoriser, à amener au marché et dans la société pour créer un monde meilleur.

Pour bien accompagner le développement des innovations, nous avons renforcé nos façons de faire et avons ajouté un comité consultatif d’experts indépendants pour la sélection et les orientations commerciales des projets.

Le second pilier : les entrepreneurs

Il faut bien l’admettre, c’est l’entrepreneur qui sort l’innovation du milieu académique et la commercialise. Cet entrepreneur scientifique, ou équipe entrepreneuriale, a souvent besoin d’accompagnement; ce que SOVAR et d’autres acteurs de notre écosystème offrent de différentes façons. On parle ici d’accompagnement technico-commercial, de stratégie d’affaires, de plan de commercialisation, de gestion opérationnelle, de recherche de financement, etc.

Démarrer une entreprise à partir d’une innovation scientifique n’est pas une mince tâche! À cet égard, nous observons une rareté d’entrepreneurs qualifiés à laquelle il faut apporter des solutions nouvelles pour encourager les candidats bien formés à se lancer dans l’aventure.

… et le troisième pilier : le financement

Au cours des dernières années, le Québec s’est enrichi de divers programmes de subvention et de fonds d’amorçage qui soutiennent les entreprises au début de la commercialisation. Toutefois, juste avant, en pré-amorçage, lorsque le produit n’est pas encore complètement prêt à la commercialisation, il y un manque important, ce que l’on appelle la « vallée de la mort » après la recherche. C’est un moment où nos entrepreneurs devraient pouvoir mettre tous leurs efforts à développer un premier produit et à trouver leurs premiers clients pour se donner la chance de prendre rapidement la part du lion… et ce moment, ils le passent souvent à courir concours et financements mineurs pour grapiller les sommes nécessaires à leur démarrage. Nous devons ensemble trouver et mettre en place des solutions, car il s’agit d’un élément essentiel à la génération de richesse.

Au cours de la dernière année, SOVAR, en collaboration avec l’ensemble des partenaires, est parvenu à des résultats très intéressants. Des résultats qui vous sont présentés ici, dans notre rapport annuel 2018-2019.

… et ce n’est qu’un début. Avec notre équipe renouvelée, notre modèle d’affaire renforcé, la force de notre réseau rapproché et des résultats de recherche portés par des chercheurs d’exception, nous avons l’ambition (et le plan d’action!) pour aller encore plus loin l’an prochain!

Au plaisir d’y travailler avec vous.

Paule De Blois, PDG de SOVAR

#sovar #fiertésovar #mercicollaborateurs