Transformer l'idée en réalisations
LinkedInTwitter
29 Mai 2012

Participation de SOVAR au financement de 690 774 $ pour le projet du groupe du professeur Guy Dumas de l’Université Laval

SOVAR est fière d’annoncer l’obtention, par le groupe du professeur Guy Dumas du département de génie mécanique de l’Université Laval, d’un financement de 490 210 $ du Ministère du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation (MDEIE) dans le cadre du Programme de soutien à la valorisation et au transfert (PSVT), volet « Soutien à l’innovation sociale et aux projets structurants en valorisation et transfert». Ce financement du PSVT est jumelé aux contributions de 200 564 $ des autres partenaires impliqués dans ce projet, soit la compagnie JAMEC, la MRC Maria-Chapedelaine et de la SOVAR pour un montant total de 690 774 $.

L’objectif principal du présent projet est de transférer et de rendre opérationnel sur le plan commercial les résultats de travaux de recherche menés au cours des huit dernières années à l’Université Laval et portant sur une nouvelle technologie innovatrice et très avantageuse d’hydrolienne, dite « Hydrolienne à Ailes Oscillantes ». Fort de l’appui de sa région et de ses partenaires d’affaires, le principal bénéficiaire de ce transfert d’expertise et de technologie sera l’entreprise JAMEC à Normandin au Lac St -Jean. Le projet comporte la conception, la fabrication et des essais sur un démonstrateur d’hydrolienne et aboutira au déploiement de celui-ci en milieu naturel dans la région du Lac St-Jean.

Pour tout renseignement additionnel, voir le communiqué de presse du MDEIE à l’adresse suivante:Communiqué

À propos de JAMEC

En affaires depuis 1987, JAMEC offre des services complets de conception et de fabrication d’équipements industriels innovateurs à haute valeur ajoutée. JAMEC est une entreprise dynamique dans son milieu, qui emploie plus de 45 travailleurs et qui se spécialise dans la conception, la fabrication et l’entretien d’équipements industriels innovateurs à haute valeur ajoutée. JAMEC est désireuse de diversifier son expertise et son offre de produits. Par sa participation, elle souhaite ainsi contribuer au développement et à l’essor des énergies renouvelables ainsi qu’à l’éclosion d’un nouveau secteur industriel stimulant pour la région du Lac St-Jean. Celle-ci abonde de rivières qui offrent de nombreux sites potentiels à l’exploitation de l’énergie hydrolienne qui, en évitant de recourir à des barrages, minimise grandement son impact environnemental et écologique.

À propos de la MRC Maria-Chapdelaine

La MRC de Maria-Chapdelaine, située au nord-ouest du Lac-Saint-Jean, couvre un territoire presque aussi grand que celui de la Suisse (40 000 km2). Sa superficie est la cinquième en importance au Québec. Celle-ci emprunte son nom au fameux roman Maria Chapdelaine de l’écrivain Louis Hémon, qui séjourna sur le territoire au début du XXe siècle et dont il s’inspira pour écrire cette œuvre, reconnue mondialement.

La MRC de Maria-Chapdelaine fut créée légalement en décembre 1982 et elle comprend 12 municipalités et un territoire non organisé Du point de vue biophysique, la MRC se caractérise par de grands espaces et un réseau hydrographique imposant, notamment composé des grandes rivières du Saguenay-Lac-Saint-Jean et de plus de 8 000 lacs.