Transformer l'idée en réalisations
LinkedInTwitter
11 Mai 2017

Financement additionnel de 637 600 $ pour le projet de la chercheure Anik Giguère de l’Université Laval

SOVAR, qui s’implique dans ce projet de valorisation depuis plus de trois ans, tient à souligner l’obtention récente par l’équipe de la chercheure Anik Giguère de la Faculté de médecine de l’Université Laval d’un financement de 637 600 $ du Réseau canadien des soins aux personnes fragilisées. Ce projet sera dirigé par Mme Anik Giguère et se fera en collaboration avec le CIUSSS de la Capitale-Nationale. Cette aide s’inscrit à l’intérieur d’un budget global de 2 557 818 $ financé principalement par ce Réseau canadien qui ira à différentes équipes de chercheurs universitaires basées dans quatre provinces canadiennes.

Le projet, que dirigera Mme Giguère, vise à implanter plusieurs nouvelles technologies incluant celle de la Boîte à décisions. Rappelons que cette technologie avait déjà bénéficié en 2015 d’un financement du gouvernement du Québec de 459 264 $ par le biais du programme PSVT.

La poursuite du projet aura comme objectif de mieux cibler les aînés en perte d’autonomie ou à risque de perte d’autonomie. Ces technologies visent à favoriser l’engagement des aînés et de leurs aidants dans la préparation d’un plan de soins ainsi que l’amélioration de la coordination entre les services de santé ainsi que le recours aux services communautaires.

Pour toute information additionnelle, voir le lien suivant :

http://www.fmed.ulaval.ca/la-faculte-et-son-reseau/a-surveiller/nouvelles/detail-dune-nouvelle/importante-subvention-pour-ameliorer-les-services-de-premiere-ligne-aux-aines-en-perte-dautonomie/