Transformer l'idée en réalisations
LinkedInTwitter

Conseil d’administration
de gestion Sovar inc.

Jean-Claude-Forest

Jean-Claude Forest,

Directeur général adjoint, affaires médicales et universitaires
CHU de Québec

Monsieur Forest est détenteur d’un Ph. D. de l’Université Carleton et d’un M.D. de l’Université de Sherbrooke. Il détient un certificat de spécialiste en biochimie médicale du Collège des médecins du Québec et le titre de Fellow de l’Académie canadienne de biochimie clinique. Il est aussi Fellow du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada, et de l’Académie canadienne des sciences de la santé.

Le docteur Forest est professeur titulaire de biologie médicale à l’Université Laval, et membre du Service de biochimie médicale et du Service des maladies lipidiques au CHU de Québec. Il a été directeur du Centre de recherche du Centre hospitalier universitaire de Québec (CHUQ) de 2004 à 2011. Depuis, il a été directeur général adjoint, affaires médicales et universitaires du CHUQ, et maintenant du CHU de Québec.

Ses principaux intérêts de recherche incluent le développement de marqueurs biologiques en vue du dépistage et du diagnostic de maladies associées à la grossesse et à la période néonatale. Il s’implique aussi en recherche et développement liés à la biochimie médicale et à l’évaluation des technologies de laboratoire clinique. Au cours des 30 dernières années, il a reçu de manière continue des subventions de la part des grandes agences de recherche du Canada. Il est l’auteur ou le coauteur de plus de 450 articles, chapitres de livres et communications scientifiques.

De 1994 à 2006, il a été successivement membre, vice-président et président de la Division scientifique de la Fédération internationale de chimie clinique et de médecine de laboratoire. Il a participé activement à la mise en place des principes de standardisation en médecine de laboratoire, en particulier en promouvant la collaboration entre des compagnies manufacturières d’appareils diagnostiques et de réactifs in vitro et les sociétés savantes nationales, ainsi qu’avec d’autres organisations internationales comme le Bureau international des poids et mesures. Cette approche de partenariat a culminé avec la création officielle en juin 2004 du Comité commun pour la traçabilité en médecine de laboratoire (Joint Committee for Traceability in Laboratory Medicine), qu’il a présidé jusqu’en décembre 2009. De 2005 à 2010, il a été délégué au comité d’experts de l’OMS sur la standardisation biologique.

Depuis 2003, il préside le Comité provincial sur la mise sur pied d’un programme de dépistage de la trisomie 21, pour le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec.